Wednesday, February 8, 2017

Olympe de Gouges


 

Marie Gouze, dite Olympe de Gouges , est née à Montauban le 7 mai 1748 et morte guillotinée à Paris le 3 novembre 1793, est une femme de lettres française, devenue femme politique. Elle est considérée comme une des pionnières du féminisme français.

Auteure de la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, dans laquelle elle affirmait l’égalité des droits civils et politiques des deux sexes, insistant pour qu’on rendît à la femme des droits naturels que la force du préjugé lui avait retirés.   Elle a aussi  laissé de nombreux écrits en faveur des droits civils et politiques des femmes et de l’abolition de l’esclavage des Noirs.

À l’âge de dix-sept ans et demi, elle  fut mariée à un traiteur parisien de trente ans son aîné, Quelques mois plus tard, la jeune femme donna naissance à un fils, Pierre. Homme grossier et inculte, son mari mourut en 1766. La loi française interdisant à une femme auteur de publier un ouvrage sans le consentement de son époux, elle ne se remaria jamais, conservant ainsi sa liberté de publication . Elle qualifiait le mariage religieux de « tombeau de la confiance et de l’amour » 


Olympe de Gouges monta sa propre troupe, avec décors et costumes. C'était un théâtre itinérant qui se produisait à Paris et sa région. La pièce qui la rendit célèbre   est L’esclavage des noirs, ou l’heureux naufrage. À la fin de l'année 1790, elle composa une autre pièce sur le même thème, intitulée le Marché des Noirs . Elle avait par ailleurs publié en 1788 des Réflexions sur les hommes nègres.
 
Dans ses écrits du printemps 1793, elle dénonça la montée en puissance de la dictature montagnarde et fut envoyée en prison. Privée d’avocat elle se défendit avec adresse et intelligence. Condamnée à la peine de mort pour avoir tenté de rétablir un gouvernement autre que « un et indivisible », elle se déclara enceinte. Les médecins consultés se montrèrent dans l’incapacité de se prononcer, mais Fouquier-Tinville décida qu’il n’y avait pas grossesse. Le jugement était exécutoire. Elle s'écriera, avant que la lame ne tombe : 
« Enfants de la Patrie vous vengerez ma mort. » Elle avait alors 45 ans.

Elle est souvent prise pour emblème par les mouvements pour la libération des femmes.

No comments:

Post a Comment