Monday, March 14, 2016

Ahlam Mosteghanemi

 Ahlam Mosteghanemi أحلام مستغانمي


     Une femme de lettre, intellectuelle, l´écrivaine la plus lue dans le monde arabe pour son style hautement  poétique et courageux sur le plan politique.

     Ahlam en français veut dire "rêves" et effectivement, elle a pu transformer les rêves de milliers de femmes non seulement algériennes mais aussi arabes à une réalité où l´on peut vivre une liberté morale dans une société pleine de barrières.

     Née en 1953 le 13 Avril, aînée d´une famille nombreuse. À l´âge de 17 ans a présenté une émission quotidienne poétique (c´était le début d'un long chemin).

       En 1973, Ahlam a publié son premier recueil "Au havre des jours" ce qui la place sur un chemin épineux.
       Le refus de la société pour son libre expression sur l´amour et les problèmes de la femme, lui ont augmenté son sentiment de LIBERTÉ.

        Après avoir obtenu sa licence de littérature en Algérie, on lui a refusé de présenter son doctorat sous le  prétexte d´anticonformisme (une mauvaise influence).

    À Paris (France) Ahlam a suivi ses études à la Sorbonne (après son mariage) où elle a obtenu son doctorat en sociologie sur le thème "L´image de la femme dans la littérature algérienne".

       Une autre fois, la plume de cette merveilleuse femme provoque un malaise dans la société (rapport femme-homme).

       Les romans les plus lus de Ahlam sont :
"Mémoire de la chair »  ذاكرة الجسد " et "Le chaos des sens » فوضى الحواس
       Je peux dire que Ahlam restera toujours le soleil algérien qui
illumine le monde de la femme arabe.






Abdeldjelil Lahouaria


No comments:

Post a Comment