Monday, March 7, 2016

Agnès Varda


 Je voudrais commencer en disant que cette réalisatrice de cinéma s'appelait Arlette Varda car elle était conçue à Arles. Elle est née en Belgique en 1928 et  quitte ce pays en 1940 quand la Belgique est bombardée  lors de la deuxième guerre mondiale. Elle rejoint Sète, le sud de la France où elle va passer son adolescence, après, Agnès montera à Paris.
On peut la considérer comme pionnière du cinéma féministe, en effet beaucoup de ses personnages principaux, ce sont  des femmes, disons, des héroïnes.
 Jean Vilar, le fondateur du célèbre festival de théâtre  d ’Avignon lui propose de lui donner un coup de main et de faire quelques photos car elle était avant tout photographe, elle est  devenue réalisatrice plus tard.
 Mariée à Jacques Demy avec qui elle a eu deux enfants, après sa mort en 1990 elle a voulu lui rendre hommage avec trois films, il faut nommer surtout,  “Les demoiselles ont eu 25 ans” parce qu’il avait réalisé le célèbre film « Les demoiselles de Rochefort » avec Catherine Deneuve.



 Parmi ses 33 longs, courts –métrages et documentaires, « Sans toi ni loi », reste toujours l’un de ses films le plus connu  et qui a marqué sa carrière.
 En 2015, elle reçoit la palme d’honneur du festival de Cannes et dans son discours, elle dit qu’elle  considère ce prix  “comme une reconnaissance à sa  résistance et son endurance”.
 C'est un petit bout de femme, très menue, énergique, qui vit toujours, auteur d’une œuvre originale et diversifiée, audacieuse et singulière. Imbattable qui a su se faire un espace dans un monde d’hommes.



No comments:

Post a Comment