Tuesday, April 1, 2014

CRITIQUE D'UN LIVRE



”MADAME BOVARY” de GUSTAVE FLAUBERT

C’est un roman du XIXe siècle dont le sujet est la frustration d’une femme bourgeoise. On parle aussi de son mariage. Elle est sous-estimée parce que son mari ne la comprend pas. Et elle finit par se suicider avec du poison après qu’elle a été abandonnée par ses deux amants et s’est ruinée.

Au XIXe siècle l’image et le statut sont très importants.La nouvelle bourgeoisie désire s’élever socialement.

Ce roman a été une innovation en 
1857, bien qu’il n’ait pas pu être édité à ce moment là. L’auteur français de Rouen ne critique pas les infortunés personnages. L’homme avait l’autorité parce qu’il travaillait.

La fin est tragique : le couple Emma et Charles sont morts, et leur fille reste orpheline.

Ce roman est  très réaliste. C’est la vie même

Mari Carmen Fernández de Leceta

No comments:

Post a Comment