Thursday, January 12, 2012

"Une si longue lettre"



UNE SI LONGUE LETTRE DE MARIAMA BÂ




Une si longue lettre est une œuvre majeure, pour ce qu'elle dit de la condition des femmes. Ledit roman retrace ainsi tout au long des vingt-huit lettres qui le composent, les différentes étapes et péripéties de la vie de deux amies d’enfance, Ramatoulaye Fall et Aïssatou Bâ.


Elle y évoque leurs souvenirs heureux d'étudiantes impatientes de changer le monde, et cet espoir suscité par les Indépendances. Mais elle rappelle aussi les mariages forcés, l'absence de droits des femmes. Et tandis que sa belle-famille vient reprendre les affaires du défunt, Ramatoulaye évoque alors avec douleur le jour où son mari prit une seconde épouse, plus jeune, ruinant vingt-cinq années de vie commune et d'amour. La Sénégalaise Mariama Bâ est la première romancière africaine à décrire avec une telle lumière la place faite aux femmes dans sa société.




Grand classique et œuvre incontournable dans la littérature africaine contemporaine, Une si longue lettre, roman épistolaire de l’auteure sénégalaise Mariama Bâ, a été publié pour la première fois en 1979. De renommée internationale, car traduit par la suite en vingt langues différentes, la présente œuvre demeure incontestablement aujourd’hui une référence en matière de culture négro-africaine. En outre, Mariama Bâ fut la première romancière africaine à avoir osé lever le voile sur certaines réalités sociales propres au continent africain en général et à son pays en particulier, le Sénégal. Elle réfléchit aux problèmes auxquels la société qui l’entoure doit faire face : polygamie, castes et l'exploitation de la femme.





Une leçon de courage d’une femme digne. Une plume poétique et colorée. Un livre à lire et à faire lire, les yeux grands ouverts.

Fatoumata Biaye

No comments:

Post a Comment